Vous n'êtes pas identifié(e).

#201 2021-12-13 14:06:09

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

La grossesse avançait. Malgré son corps, les prières de son mari semblerent faire effet.
Le travail commença, au début, galahad fut convié à assister à l'accouchement. Après deux heures de travail, les sages femmes et ollams l'inviterent à retourner à ses occupations.
Ce n'est qu'après 8h d'efforts intense que Galahad fut invité à rejoindre la chambre.
A l'intérieur, Kuïla,  éreinté,  amaigrie mais toujours en vie se reposait. Une femme approcha Galahad et lui tendis un linge. A l'intérieur de ce linge, un enfant qui dormait et était bien vivant.

Félicitations seigneur, c'est un garçon. Il est bien portant,  un des bébés les plus gros que je n'ai jamais vu! Laissez votre femme se reposer jusqu'à demain.

Tous se retirerent pour les laisser seuls.
L'enfant ouvrit un œil et regarda Galahad en souriant.

Hors ligne

#202 2021-12-14 23:40:36

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad avait du mal à cacher son émotion, et à garder son calme! C'était son premier fils, la toute première fois qu'il allait être père. Il entra dans la pièce comme il entrait en bataille et vint s'asseoir à coté de sa femme, lui prenant la main en souriant. Assez rapidement, il se demanda ce qui se passait et pourquoi cela prenait autant de temps et en voyant les têtes préoccupées des sages femmes, il se demanda si les choses étaient sensées se dérouler telles quelles. L'ollam principal le pria de les laisser, et il n'insista pas,  presque soulagé de pouvoir aller prendre l'air.

Il faisait les cent pas dehors, attendant la délivrance qui semblait tarder comme une éternité. 8 heures! Plus long qu'une bataille et définitivement pour la patience de Galahad qui alla se défouler en s'entrainant avec Gauvain! Il était en sueur et son bras était douloureux quand on vint le chercher mais il avait échappé à 8 heures d'attentes insupportables.

En entrant dans la chambre, il fut rassuré d'entrée de jeu, elle était toujours bien vivante, même si d'une pâleur à faire peur. Il lui sourit

Félicitation Madame! Et grand merci! Vous m'avez comblé comme vous ne l'imaginez pas!

Il l'embrassa sur le front

J'ai ordre de vous laisser vous reposer, mais je tenais à venir saluer mon fils et sa mère, ma délicieuse femme!

Il s'approcha du berceau et regarda le petit être se reposer. Il semblait en pleine forme. Il ne voulut pas le réveiller et le laissa dormir.

Reposez vous tous les deux, vous l'avez bien mérité. Nous nous verrons demain matin!

Et il sortit pour aller fêter comme il se devait l'heureux événement.

Hors ligne

#203 2021-12-15 08:03:49

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Elle l'attrapa au retour, avant qu'il ne sorte de la chambre.

madame? C'est comme ça que tu appelles ta femme? Je suis kuïla !

Elle l'embrassa avant de le laisser partir faire la fête.
Quelques jours plus tard, la cérémonie approchait. Elle était dans le lit et entrain de donner le sein à leur petit.

Alors? Tu as déjà une idée du prénom ? Je dois porter quelle tenue pour la cérémonie ou tu donnes un nom à notre fils?

Elle se penche pour l'embrasser.

Hors ligne

#204 2021-12-16 21:58:23

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Elle lui rend son baiser.

Pour la cérémonie, tu as le temps et tu peux porter ce que tu veux, c'est dans 12 jours! Tu as tout le temps. Et pour le prénom, pas encore, mais maintenant que je sais que c'est un garçon, ça va s'imposer à moi naturellement.

Maintenant reposes toi, et reprends des forces, on se voit demain matin!

Les jours passent et Galahad profite de sa femme et de son fils tandis que les Ollams préparent la cérémonie.

Hors ligne

#205 2021-12-17 08:00:13

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Ils se baladerent dans les jardins, allèrent sur le marcher et firent toute sorte d'activité mais toujours avec le petit gardé contre eux.

Arriva le soir du 11 ème jours. Alors qu'elle terminait de bercer son fils et se préparait à rejoindre son mari, elle se glissa sensuellement dans le lit et regarda dans les yeux Galahad.

Si demain tu ne reconnais pas notre fils, je te jure que je te la coupe et que je la mange devant tout le monde!

Elle ne parlait biententendu pas de sa langue mais de son appareil reproducteur. Au plus grand plaisir de Galahad, elle n'avait pas perdu son appétit et le dit appareil était dans le sien alors qu'elle disait cela tout en ondulent lentement pour profiter au plus possible avant que le petit ne se mette à faire un caprice les interrompant une fois encore dans leur câlin.

Le lendemain, elle vint,  son fils entouré de draps blanc dans les bras. Elle portait elle même une simple tenue blanche faite d'une seule pièce. Elle approcha de Galahad sur son trône.
Elle posa l'enfant sur me genoux de son père et le libera de toute contrainte. Maintenant, l'enfant était entièrement nu, sur les genoux de son père sans rien comprendre.

Dernière modification par fatality (2021-12-17 08:07:43)

Hors ligne

#206 2021-12-17 18:04:16

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad était assis sur le trône quand Kuïla apparut avec son fils dans les bras. Toute la maisonnée de Galahad était présente, et ses fidèles chevaliers de la table ronde également. Il la regarda avec un grand sourire lorsqu’elle le posa sus ses genoux et c'est Vadramir qui prit le petit être dans ses mains et le déposa sur les peaux de rennes posées au sol, puis le reprit et le leva vers le ciel pour le présenter aux dieux commençant comme il se devait par une courte prière adressée à La déesse
Freya.

Ho toi Reine du Ciel qui règne sur nous tous, accepte cet enfant parmi les tiens.

Puis il le posa sur les genoux de Galahad qui le prit contre lui. Il observa ce petit être tranquille qui devait un jour lui succéder et lui caressa le bout du nez. Il se prit au jeu, et observa son fils sous un regard nouveau, même s’il connaissait déjà chaque pouce de son petit corps parfait. Il le reposa ensuite sur les peaux de rennes et Veramir reprit la suite de la cérémonie en l’aspergeant d’eau froide, ce qui ne plut évidemment pas au bambin qui le fit savoir à tout le royaume d’Okord par des hurlements stridents à réveiller les morts, au grand plaisir des assistants à la cérémonie qui partirent tous dans de grands rires contagieux. Véramir reprit l’enfant et le sécha avant de le revêtir d’une simple toge de lin blanc et de le reposer sur les genoux de son père.

Galahad se leva, prit l’enfant à bout de bras et dit à voix haute:

Moi Galahad, accueille par la présente en notre famille mon fils Uther qui prendra le nom de mon aïeul Pendragon ! Puissent les Dieux lui permettre de réaliser de grandes choses en Okord et prendre avec honneur et droiture la suite de mon règne.

Il rendit le bambin à sa femme non sans l’embrasser, et sortit de sa poche une amulette qu’il mit au cou de son fils.

81aTmvoxbOL._SL1500_.jpg

Odin, sage parmi les sages dont le souffle donna naissance aux premiers hommes, Ask et Embla, nous t'implorons de veiller sur de notre fils Uther Pendragon. Garde le sous la protection de tes nobles Valkyries et s’il en a un jour besoin, envoie tes nobles fils, Thor et Baldur, pour se battre à ses côtés.

La cérémonie était terminée et les parents recevraient ensuite les félicitations des invités avant de se diriger avec toute la troupe vers la salle de banquet pour un repas de fête.

Dernière modification par vstev (2022-01-04 12:52:40)

Hors ligne

#207 2021-12-19 11:36:32

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Elle n'avait pas abusé des bonnes choses contrairement à son mari. Elle l'aida à se déshabiller et le coucha tendrement dans le lit. Elle berca ensuite leur enfant et rejoint enfin son mari sous la couche.
Au matin, elle ne partit pas rejoindre l'entrainement du matin de son unité. Elle resta au près de son mari.

Et maintenant, que fait-on?

Leur fils, Uther, était entre eux.

Hors ligne

#208 2021-12-19 23:09:48

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad sourit. Hé bien, ma mie, une petite soeur pour Uther pardis!

Les jours se suivaient tranquilement entre batailles et vie de famille. Le petit Uther grandissait à vue d'oeil et les jeunes mariés ne perdaient jamais une occasion de batifoler pour lui offrir une soeur ou un frère avec aussi peu d'écart d'age possible.

Hors ligne

#209 2021-12-23 09:55:45

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Il ne fallut pas trois mois pour que la bonne nouvelle arrive.
Kuïla etait de nouveau enceinte et cette fois, la grossesse fut plus tranquille.
L'accouchement dura bien moins longtemps et galahad put y assister du début à la fin. Quel ne fut pas leur surprise que ça soit une petite fille qui sorti de la mère.
Uther qui avait maintenant un peu plus d'un an ne compris pas très bien la venue de la nouvelle. Lui qui était habitué à avoir toute l'attention, il devait maintenant la partagée avec sa sœur.
Il y eu bien entendu la même cérémonie que pour lui. Kuila avait hâte de connaître le nom que galahad allait donner à leur fille.
En déposant sa fille sur les genoux de son père, elle se recula. Elle souriait car désormais, galahad savait que sous sa tenue cérémonial,  kuila ne portait pas grand chose.
Mais pour l'instant, tous étaient suspendu à ses lèvres.

Hors ligne

#210 2021-12-26 10:32:56

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Le père leva la petite fille face à l'assemblée, et comme lors de la cérémonie d'introduction de son frère dans la communauté, donna son nom en direct

Moi Galahad, accueille par la présente en notre famille ma fille Louve qui prendra également le nom de mon aïeul Pendragon. Puissent les Dieux lui permettre de réaliser de grandes choses en Okord et prendre avec honneur et droiture la suite de mon règne comme son frère.

La suite fut peu ou prou la même que la dernière fois sauf que la petite fille supporta bien mieux que son frère l'eau froide et ne pleura que très peu. Elle reçut une amulette comme son frère, mais en forme de loup

7_9ec1c399-be9e-401b-98d1-85765f5ebee7_2048x.jpg?v=1606125364

Il répéta la prière traditionnelle

Odin, sage parmi les sages dont le souffle donna naissance aux premiers hommes, Ask et Embla, nous t'implorons de veiller sur de notre fille Louve Pendragon. Garde la sous la protection de tes nobles Valkyries et si elle en a un jour besoin, envoie tes nobles fils, Thor et Baldur, pour se battre à ses côtés.

S'en suivit un festin où les mains balladeuses du roi ne se lassèrent pas de venir titiller les courbes de sa femme qu'il savait particulièrement réceptive.

Dans les semaines qui suivirent, et en dehors des batrailles qui lui prennaient tout de même un peu de temps, Galahad passa l'essentiel de son temps en famille avec ses enfants à qui il inculquait le lien de la famille, sacré parmi tous, afin qu'ils puissent toujours compter l'un sur l'autre. Il tenterait bien sûr de prolonger la famille et prit beaucoup de très bon temps avec sa femme, mais ne fit plus intervenir les Dieux, avec deux enfants, il était déjà un homme comblé.

Hors ligne

#211 2021-12-26 23:37:34

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Alors que son mari venait de partir une nouvelle fois en campagne militaire, elle en profita pour partir s'entrainer avec son corps d'arbalétrière. Ses enfants pouvant se passer d'elle pendant quelques jours, elle les confia quand même à des nourrices en leur donnant des consignes strictes.

Arrivée au bâtiment, elle prit contact avec les officières. C'était la semaine de la survie et donc, les femmes allaient par binôme s'entrainer dans les montagnes avec juste leur équipement léger et leur arbalète avec 15 carreaux chacune.
Kuïla alla chercher Brän, son jeune apprenti. Elle profiterait de la semaine pour lui inculquer l'art de la survie en condition extrême.

Brän! Tu as une heure pour faire un packtage! Nous allons partir dans la montagne pour une semaine. Tu n'as droit qu'à prendre l'équivalent d'un jour de nourriture! Je t'attendrai devant le bâtiment d'état major.

Elle partit faire ses propres affaires et attendit Brän avant de partir. La première journée consistât à aller à pied dans la montagne. Il faisait froid et le vent annonçait le début de l'hiver. Kuïla lui montra comment faire un collet, identifier les proies et les dangers dans les parages grâce aux empreintes. Quand la nuit arriva, ils montèrent la tente. Kuïla lui montra comment faire sécher ses affaires malgré la faible température. Ensuite, après le maigre repas du jour, elle se glissa dans le lit, entièrement nue. Après qu'il l'ait rejoint, elle colla son corps au sien sans penser qu'elle pourrait lui procurer de l'effet.

Il faut se coller l'un à l'autre pour se réchauffer le plus possible et moins se fatiguer.

La semaine se passa ainsi. Elle lui apprit à chasser, retirer la peau de ses proies et le béaba de la survie.
Ce qu'elle n'avait pas prévu, ce fut le dernier soir. Comme toujours, elle se glissa dans le lit la première. Elle fut rejoint par Brän qui se décida à vaincre sa peur....

Hors ligne

#212 2021-12-29 17:07:52

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Pendant ce temps, Galahad guerroyait contre la maison Trof et avait fort à faire avec ce qui commençait à paraitre comme une révolte au sein de sa garde rapprochée.

Il fit étape au Val d'Or et fut fort surpris quand il constata que sa femme était non seulement absente, mais qu'en sus son fils et sa fille avaient été confiés à leurs nourrices pour plusieurs jours. Il demanda avec qui elle était partie et on lui rapporta qu'on avait vu les officières du nouveau corps d'arbalétrières partir vers les montagnes avec sa femme et le jeune page Brän. Il se demanda ce qu'un page pouvait bien aller faire dans les montagnes et se souvint que Kulïa l'avait emmené sur le front lors de l'affrontement contre la maison de la Trimouille et n'y prêta plus attention, même s'il se souvenait s'être demandé là encore ce que ce page faisait là...

Le lendemain matin, il devait partir pour les confins du Cydon et inspecta ses troupes avant de prendre une nuit de sommeil dans un vrai lit! Il regretta l'absence de Kulïa mais ne le fit pas très longtemps, le sommeil le terrassa rapidement. A l'aube, il partit à la tête de ses troupe, non sans avoir pris un petit déjeuner avec ses enfants qui grandissaient à vue d'oeil.

Hors ligne

#213 2021-12-30 12:33:52

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Pendant ce temps, Brän était entrain de vaincre sa peur. Il n'avait plus eu de relation depuis celle qui lui avait été offerte. Sa mentore était très belle et surtout, ils avaient passé une semaine seuls. Il pouvait donc en profiter et après d'habille caresses, il parvint à vaincre la résistance de Kuïla et s'en suivit une nuit torride où les deux corps s'entrelacèrent dans un moment d'oublis de leur responsabilité.

Le lendemain, ils se réveillèrent plus tard. Il voulut remettre le couvert mais cette fois, elle le repoussa.

Non Brän... Ce que nous avons fait hier soir était une lourde erreur. Personne ne doit le savoir et ça ne doit jamais se reproduire compris?

Elle était catégorique et il fut soulager de sa tâche d'écuyer auprès de la dame dès qu'ils furent rentré.

Kuïla s'en mordit les doigts de ne pas avoir été là pour le retour de son mari. Elle alla récupérer ses enfants pour les bichonner et essayer d'oublier le remords qui la rongeait. Elle ne put cependant pas s'en décharger et tous purent remarquer qu'elle avait un comportement inhabituel.

Lorsqu'enfin elle put revoir son mari, elle l'emmena dans la chambre pour un peu jouer avec les enfants puis elle alla les coucher et revint le trouver. Bien qu'il eut très envie d'elle et qu'il lui avait bien fait comprendre, elle l'arrêta.

Pas tout de suite mon amour. J'ai...J'ai fait une faute grave et le remord m'envahi. Il me ronge et je dois absolument te le dire. Je vais te décevoir. Je n'ai aucune excuse et je ne m'en cherche pas. Alors voilà... J'ai coucher avec Brän.

Elle avait les larmes aux yeux et Galahad pouvait voir dans son regard le remords qui la rongeait et le courage dont elle faisait preuve pour le lui dire en face.

Dernière modification par fatality (2021-12-30 12:46:19)

Hors ligne

#214 2022-01-04 01:35:42

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad était surpris, ébahi. Non que son mode s'écroula, mais une pertie oui. La bouche scellée, il se leva.

J'ai besoin de temps pour réfléchir et digérer cette nouvelle. Je te suis reconnnaissant d'avoir joué franc jeu mais je dois prendre du recul pour ne pas faire de bétises ou dire des choses que je ne pourrais pas retirer.

Et il sortit, calmement, d'un pas décidé, se dirigeant vers la maison des ollams.

Hors ligne

#215 2022-01-04 13:25:58

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Arrivé chez les Ollams, Galahad entra d'un air soucieux

Vadramir, mon ami, j'ai besoin de tes conseils!

Le plus capé des Ollams du Val d'Or, fit un signe rapide à destination des autres personnes qui sortirent sans demander leur reste. L'Ollam constatant l'état du guide du Cydon, servit deux petits verres d'alcool d'herbes apaisantes et les posa sur la table. Ils ne restèrent pas vide longtemps et furent remplis aussi sec.

Contez moi ce qui vous tourmente monseigneur.

Et Galahad raconta l'aventure de Kulïa. Que dois je faire du page? Que dois je faire tout court?

Vadramir resta un instant pensif mais sembla soulagé. Il avait craint le pire.

Seigneur, la première chose à savoir est si vous souhaitez que cette aventure demeure privée ou si vous la souhaitez publique. Après tout, vous ne seriez pas le premier à faire de votre mariage une union plus libre à la manière de certains, c'est courant une fois les héritiers nés. Si personne d'autre qu'elle, vous et moi ne sommes au courant, vous pouvez également décider de continuer comme si de rien n'était. Au final, cela ne concerne que vous. Les aventures extraconjugales ne sont pas choses rares, et, en général, les femmes, plus encore que leurs maris, sont expertes pour ne point les dévoiler. il est curieux qu'elle vous l'ait avoué d'ailleurs. Ce n'est pas une première mais c'est peu courant s'il n'y a pas de témoins de la chose.

Concernant le jeune impudent qui n'a pas su se montrer digne de votre confiance, et en fonction de votre premier choix, vous avez là encore plusieures options. L'évidente, la mort par quelque hommes de confiance ou la première ligne lors de la prochaine bataille; la plus sage, l'envoyer en garnison loin du Val d'Or; la risquée, le laisser à portée de Dame Kuïla.

Enfin, pour l'autre possible conséquence, normalement, les femmes savent y faire pour qu'il n'y en ait pas. Espérons que Dame Kuïla aura été prudente. Si tel n'était pas le cas, vous avez encore là le choix de prétendre que l'enfant est vôtre, le faire reconnaître comme batard et le séparer de la lignée officielle, ou ne pas le Nommer lors de la cérémonie, avec els conséquences que vous connaissez, mais si vous agissez ainsi, la chose risque fort bien de devenir publique. Si vous optez pour la non reconnaissance tout en le nommant, vous pouvez encore l'offrir aux Dieux en l'envoyant chez les Ollams en forêt de Brocéliande. Vous savez qu'il y sera bien traité et que c'est fort courant d'y envoyer le dernié né de la famille.

Galahad avait pâli à cette évocation qui ne lui avait pas encore traversé l'esprit.

Je ne saurais vous conseiller de bien réfléchir, beaucoup des chemins devant vous sont à sens unique, pas de retour en arrière possible une fois le choix posé. Prenez donc votre temps.

Dernière modification par vstev (2022-01-04 21:10:14)

Hors ligne

#216 2022-01-04 21:19:27

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad rejoignit Kulïa à la nuit tombée. Il entra sans un mot puis lui désigna le fauteuil dans le salon jouxtant la chambre.

Nous devons parler

Une fois installés, Galahad énumèra chaque point sensible, la voix calme et sereine

Je ne veux pas de détails, ni savoir comment la chose est arrivée, néanmoins, je dois savoir tout d'abord si d'autres que toi, moi et Verdamir sont au courant. Ensuite savoir si tu as pris tes précuation ou si cette aventure aura d'autres conséquences qu'elle même et enfin, si tu souhaites que notre mariage s'arrête aujourd'hui ou qu'il prenne une nouvelle forme ou qu'il reprenne là où nous l'avions laissé.

En fonction de tes réponses, nous pourrons envisager la suite des événements.

Hors ligne

#217 2022-01-04 22:18:39

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Elle réfléchi et repensa désagréablement à cette soirée fatidique.

Bien sur que non je ne veux pas pas notre mariage soit annulé ! Pardon...Je n'en ai parlé a personne. Je n'ai pas prit de précautions particulières... je me suis laissée emportée dans le mouvement.

Elle réfléchi longuement ensuite avant de répondre à la question suivante.

J'ai fauté. Je ne sais pas ce que toi tu envisage suite à cet accident. Mais si tu envisages de prendre une ou des autres épouses, je suis d'accord. Je m'en veux terriblement d'avoir faillit à mon devoir de femme.

Elle s'approcha ensuite de lui, se mit à genoux et mis ses mains jointes contre son ventre.

Pourras tu un jour me pardonner?

Elle pleurait contre lui n'osant même pas le regarder dans les yeux.

Dernière modification par fatality (2022-01-04 22:20:30)

Hors ligne

#218 2022-01-05 21:00:49

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Te pardonner n'est pas si difficile, si je ne l'avais pas fait, tu ne serais plus en vie.

Il lui caressait les cheveux

Je vais te laisser jusque demain pour décider si tu souhaites poursuivre cette union classiquement, telle que nous l'avions prévu, ou si tu veux t'ouvrir à de nouvelles expériences. Bien sur, il faudra en définir le cadre si telle est ta décision, et voir si ce nouveau contrat me conviendra.

Bien sur si nous reprennons où nous en étions, il s'agira d'une seconde chance, et tu sais qu'on ne parle jamais de troisième, ce n'est pas pour rien.

Ensuite, ce page. Je l'ai fait envoyer aux confins de mon domaine. Si j'entends reparler de lui, il sera envoyé en première ligne lors de ma prochaine bataille.

Enfin, si tu n'as pas pris de précautions, peut être un enfant naitra t'il de cet accident. Si l'enfant vit et est normal, il ou elle sera envoyée à Brocéliande pour y devenir Ollam. Si tu acceptes cette décision, je la nommerai lors de la cérémonie, la reconnaitrai comme nos deux premiers enfants, mais elle ne vivra jamais avec nous. Tu devras être capable de vivre avec ça sans laisser cette séparation interférer dans notre relation. Si tu ne penses pas pouvoir y arriver, il vaut peut être mieux que nous nous séparions.

Voilà ce avec quoi je peux vivre. Et toi?

Hors ligne

#219 2022-01-06 09:10:06

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

Tu es déjà trop généreux avec moi pour que je puisse faire la fine bouche.

Elle se releva et s'assit contre lui en glanant un baiser. Ensuite elle posa la tête contre lui et ne put s'empêcher de s'endormir.
Le lendemain, ils prirent le déjeuner avec leurs enfants. Après cela, elle se mit avec Galahad en privé sans oreilles indiscrète.

J'ai...bien réfléchi. Normalement cet incident ne se reproduira jamais. Mais dans ce monde, nous ne sommes jamais sur de rien. Quand j'étais toujours une esclave, jamais je n'aurais dis que je rencontrerai un homme qui me sortirai de ma condition,  que je l'aimerais et que je porte deux de ses enfants. Comme je ne me suis jamais dis que je me laisserai emportée par un jeune puceau n'ayant connu les femmes qu'une seule fois. Alors j'ai pensé à un solution. Si jamais l'un de nous deux était attiré par un ou une autre personne, la moindre des choses serait de le ou la présenter et d'avoir l'accord de l'autre avant d'avancer plus loin. Et si l'autre refuse, il faudra absolument couper tout liens avec cette personne. La particularité c'est que toi tu pourras vivre ces aventures au grand jour, devant tout le monde et même, si tu le souhaite, l'épouser. Alors que moi je devrai sans cesse me cacher et faire en sorte que le moins de monde possible le sache. Pour moi, il y a aussi un autre problème. Celui des enfants. Voici la proposition que j'avance si tu es d'accord. Si je ne suis pas certaine que l'enfant est le tiens, je te le signalerai et ainsi tu ne devras pas le reconnaître lors de la cérémonie.

Elle le laissa digérer sa proposition.

Bien sur, il est tout à fait possible pour l'un de nous de proposer un partenaire pour l'autre et ainsi, je pense que ça sera plus sain. Es-tu d'accord avec ce que je propose pour éviter que notre mariage ne cède ? Je t'aime, presque autant que nos deux enfants. Même si l'amour d'une mère à ses enfants est différent, je t'aime comme je l'ai jurer lors de notre mariage. Et je suis prête à te le prouver. Demande moi de faire quelque chose pour te me prouver et je le ferai.

Elle le regarda et attendit sa réponse avec un peu d'appréhension et beaucoup d'impatience.

Hors ligne

#220 2022-01-06 18:43:06

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad écouta attentivement.

Je dois juste te prévenir -quitte à te décevoir- que de mon coté, je ne suis pas sûr d'avoir envie de courrir de tous cotés, donc il n'est pas sur que je te présente jamais quelqu'un, sauf si je décide pour une raison ou une autre d'avoir une nouvelle épouse, ce qui n'est pas la même chose, et dans ce cas, là, je préfèrerai certainement rompre notre union. Mais sait on jamais, peut être ce petit jeu finira t'il par me gagner et qu'un jour j'aurai envie de jouer, de me faire la jeune cuisinière, ou une servante,... Qui sait!

Pour ce qui est de ta dernière demande, je dois avouer que je ne vois pas très bien quoi te demander, mais, si tu le permets, je garde cette proposition sous le coude au cas où j'aurais un jour une demande particulière à satisfaire ou quelque chose du genre.

Hors ligne

#221 2022-01-06 20:35:36

Kuïla
Inscription : 2019-02-19
Messages : 291

Re : L'esclave et le seigneur

P...pourquoi me quitter alors que tu peux avoir plusieurs épouses? Je... Un dernier point. Comme je n'ai pas pris de précautions, je te propose de ne rien faire pendant un mois. Ainsi on saura si j'ai un enfant suite à mon aventure. Mais d'ici là... je peux m'occuper de toi autrement.

Elle glissa le long de son corps et entrepris de lui faire plaisir avec sa bouche.

Et si nous partions en balade avec les enfants?

Le temps passa. Après le mois fatidique, les Ollams furent certains. Elle était enceinte.

Hors ligne

#222 2022-01-06 22:25:29

Kuïla
Inscription : 2022-01-06
Messages : 4

Re : L'esclave et le seigneur

Malgré la nouvelle, elle tenait à remercier galahad  pour sa patience. Elle le remercia en faisant ce qu'elle savait faire de mieux pour satisfaire un homme.

Tu veux manger en tête à tête ce soir?

Bien entendu elle avait une surprise. Le soir venu, galahad fut le premier arriver et il put voir qu'il y avait trois couverts et non deux.
Kuïla arriva avec une autre femme.

Mon mari, je te présente Tania. C'est une recrue qui a été recalée au cours de la formation. Mais elle est plutôt joli tu ne trouves pas? J'ai pensé qu'elle pourrait passer du temps avec toi pour après quand la grossesse m'empêchera de prendre soin de toi.

Bonjour seigneur.

Elle ne fut pas aussi proche que kuila et se contenta d'une courbette.

Dernière modification par Kuïla (2022-01-07 12:14:09)

Hors ligne

#223 2022-01-11 00:37:34

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Une fois la grossesse annoncée, Galahad ne pouvait s'empêcher d'être nerveux à l'idée que l'enfant ne soit pas de lui et il attendait avec impatience sa naissance en imaginant tous les scénarios possibles et ses réactions à ceux-ci.

Lors d'un dîner, Kuïla avait invité une de ses amies, mais Galahad se rendit rapidement compte qu'elle avait d'autres plans en tête qu'un simple dîner. Une fois son plan dévoilé, Galahad s'obligea à ne pas le refuser d'entrée mais à rester ouvert. Après tout, c'était l'accord auquel ils étaient arrivés.

Oui de fait, fort jolie ma foi, tu as bon goût.

Tout en souriant

Nous verrons, nous n'en sommes pas encore là mais vous avez raison d'anticiper, le temps passe si vite!

Il fut donc courtois tout au long du repas, écoutant les aventures de ce nouveau régiment que Kulïa avait mis en place et qu'il espérait pouvoir utiliser bientôt...

Le repas se déroula bien, et bien que Tania se révéla être une invitée très prévenante. Après tout peut être que l'idée de sa femme n'était pas si mauvaise...

Bientôt, l'enfant que Kuïla portait serait né et il serait toujorus temps de voir que faire avec Tania...

Hors ligne

#224 2022-01-11 10:02:42

Kuïla
Inscription : 2022-01-06
Messages : 4

Re : L'esclave et le seigneur

La grossesse avançait. Kuïla reinvinta plusieurs fois Tania et ce même a des repas ou toute la famille était là. Mais pas lors de dîner officiel.

Il ne restait qu'un mois ou deux à Kuïla avant l'accouchement et malgré leur envie à tout les deux, cela devenait impossible pour eux de prendre du plaisir ensemble et elle souffrait de douleur. Elle ne se plaignait pas de trop mais elle ne pouvait pas le cacher à Galahad.

Alors mon chéri ? Tu as sérieusement réfléchi à...enfin avoir Tania dans ta couche. On ne vas pas se mentir, je n'arrive pas à te faire plaisir et j'ai des douleurs. Je vais aller voir les ollams pour avoir quelques conseils mais je redoute qu'ils me recommandent le repos.

Elle regarda Galahad pour voir sa réaction mais malheureusement,  elle ne pouvait pas cacher que le plaisir était remplacer par la douleur.

Hors ligne

#225 2022-01-14 23:03:42

Galahad
Inscription : 2021-03-11
Messages : 666

Re : L'esclave et le seigneur

Galahad avait bien compris où voulait en venir Kuïla, et avec chaque jour qui passait, sa résistance aux taquineries de sa femme se faisait moins forte. Un soir ou Kulïa était particulièremenrt fatiguée, il la prévint qu'il avait fait quérir Tania dans la suite en face de leurs appartements et qu'il allait aller la retrouver. Une fois endormie, il partit rejoidnre celle qui allait devenir sa maîtresse et passa la première partie de la nuit en sa compagnie. Ses résistances intérieures cédèrent rapidement et il put alors profiter pleinement de son corps. Une fois l'affaire faite -il avait pris soin de ne pas l'engrosser-, il rejoignit sa femme et s'endormit à ses côtés. Il demeurait un péoux avant tout et prit soin que sa relation extra-conjugale reste discrète.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB