Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2019-11-24 19:04:44

Agon Vafᚦrúdson
Inscription : 2019-09-22
Messages : 125

[Ordre] Vafᚦrúdnir héritier d'Hàvamàl

Ici, sera posté un contenu exclusivement RP voué seulement à être lus et non débattus.
Merci de ne pas poster vos écrits ici.
Contactez-moi en privé pour échanger.

Certain mots ou passages sont en vieux-norrois et leurs emploie de ma part peut-être inexacte. N'hésitez pas à me partager vos éventuels connaissances sur le sujet.

big_smile Bonne lecture.

Dernière modification par Agon (2020-01-05 01:27:22)

Hors ligne

#2 2019-12-14 00:15:23

Agon Vafᚦrúdson
Inscription : 2019-09-22
Messages : 125

Re : [Ordre] Vafᚦrúdnir héritier d'Hàvamàl

Prélude
.Contexte & origine.

La genèse Völuspaïenne prit racine dans les confins du nord de Träkbäläard, quelque temps avant les guerres de successions d'Enigral en Okord. C'est à l'aube du printemps de la quatrième années de la quatorzième ère, que les premières pierre furent posée.

C'est logé dans une vaste enclave montagneuse, parsemée en son centre de terre généreuse, qu'à pus prospérer, du moins durant un temps, Völusōþalan, centre fédérateur d'un fief étendu outres-mesures, savamment proportionnées, formé de cantons.

https://i.pinimg.com/originals/51/10/43/511043def9f2f61a93b0f80e583486c2.jpg

Leurs mœurs, bien que lié au culte d'Yggnir, n'en restait pas moins perçus comme douteux, si ce n'est tel une hérésie par les plus obtus externe à l'enclave, ce qui donna lieu à bien des affrontements.


https://i.pinimg.com/originals/e8/ed/76/e8ed76af0d75d98abf7e5cc0606606e7.jpg


Ce n'est que bien plus tard, à la fin funeste de l'un d'entre eux que naît ce récit, relatant l'épopée ayant gravé dans leurs mémoires la première phase du printemps de l'an IX de l'ère 19, et ce, pour des éons.

Lentement le calme revint au sud de l'enclave, là ou les instants n'étaient que réédifications, tâche jumelée au deuil, pendant qu'au nord, un calme tout autre se faisait sentir.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRh-QeQK2PLaermxpZus6MbaMvf04s5j50zOpAM6RQ04QIfaHw7&s

L' Hávamál allait sous peu délivrer son message.

*

Dernière modification par Agon (2019-12-14 15:29:28)

Hors ligne

#3 2019-12-22 18:23:10

Agon Vafᚦrúdson
Inscription : 2019-09-22
Messages : 125

Re : [Ordre] Vafᚦrúdnir héritier d'Hàvamàl

Mardor, 24e phase de l'hiver de l'an IX de l'ère 19 : citée de "Völusōþalan" centre fédérateur de l'enclave.

Sur la place centrale étendue, Beōwulf Vafᚦrúdnir pris place en t'en que l'Hàvamàl, le plus brave et sage des anciens. Considéré tel, un géant de l'esprit par son peuple, il fit preuve d'éloquence par ses mots.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSi1tnfxSUTAuA2v0WQk7g0M4whEEaM6pfUj5cBHOthSuGPmdoi&s

"Frères et sœurs, comme vous le savez nos murs ont été percé au sud.
Quand bien même l'ennemi a été repoussé par-delà nos montagnes providentielles, l'heure n'est pas aux réjouissances, notre subsistance n'est due qu'à la neutralité du Royaume de Gundor envers nos congénères, qui quant à eux, tente de ce saisir de notre place stratégique, afin de sécuriser leurs positions à la frontière nord. C'est pourquoi, afin d'assuré la continuité de nos mémoires, notre tradition étant menacée, j'apporte à vous les graines du fruit unique de l'Hyggsäl.
Bientôt, les plus braves d'entre nous migreront et par la grâce d'Yggnir, nous renaîtrions à nous-même, investis d'une force nouvelle ! "

S'en suivit de vive acclamations et multiple cohues de volontaires s'organisant pour ce jour qu'ils n'attendaient pas.
L'exode maintenant proclamée, Fehuröadt était à présent le mot dans toutes les pensées.

ᚠ ᚱ

Dernière modification par Agon (2020-01-05 01:29:58)

Hors ligne

#4 2019-12-28 19:06:25

Agon Vafᚦrúdson
Inscription : 2019-09-22
Messages : 125

Re : [Ordre] Vafᚦrúdnir héritier d'Hàvamàl

Le chant des oiseaux à la barde du Jotunsteinn Austr.

Le lendemain du discours de l' Hàvamàl. L'enclave est en effervescence, les halls vrombissent des rires gutturaux des guerriers qui festoient pour honorer leurs frères d'armes.


Beōwulf Vafᚦrúdnir, quant à lui, reclus dans ces cartiers, il médite sur le moyen d'inaugurer le Fehuröadt sans courir au carnage une fois sortis de l'enclave, la passe Sud-est étant propice aux embuscades. Un temps de vide passa dans son esprit quand lui vint une solution viable.

Il rédigea une circulaire qui fit copier, estampiller et disséminées dans toute l'enclave, stipulant ceci :

L'Hàvamàl a écrit :

Bróðir, Systir.

L'yggsàl par sa semence honore les volontaires qui emprunteront le Fehuröadt, c'est pourquoi je convie tout membre de l'enclave au rituel de l'Elderblàr qui aura lieu au pied de l'arbre au crépuscule.
C’est là que tout sera décidé, du meneur de ce pèlerinage, aux moyens de mener à terme ce dernier.

Et à tous les Jotunsàl, écoutés l'oiseaux chanter, comme si votre vie en dépendait.

Par la suite, il convoqua une assemblée de Skald semblable aux Bardes d'Okord, et leur présenta un poème écrit de sa plume dans la langue ancienne, dont seul les Jotunsàl accomplis ont connaissance. 

Avec subtilités a écrit :

Yggsàl tréfótr kýr til austr kvámu, à til  Jotunn bein líða til tronc, einn fogl sitja okit sǫngrinn,  Jotunsteinn bjóða brydda til gerði þǫgn skógrinn til sinn fótr. Tíð sinn svefn komapta friðr, sinn hvítrskinn hundverit.
Yggsàl tréfótr ,till vegr tómr svaða til austr.

{ traductions : Les racines de l’yggsàl rampe vers l'Est, entre par la jambe du géant en ressort par le buste, un oiseau s'y perche pour chanter. Concurrencé, Jotunsteinn ronfle pour faire taire la forêt à ses pieds. Quand son sommeil revint paisible, sa peau blanche s'en était allé. Les racines de l'Yggsàl, par le chemin dégagé glissent au levant.}

Beōwulf précisât  "Cette courte histoire devras être entonnée entre chaque sérénades de vos conceptions respective, ceci est impératif." Les Skald ne contestèrent aucunement l'ordre de diffusions, bien qu'ils connussent que des brides de la langue ancienne. Heureusement, leurs mémoires sans faille et science de la phonétique hors du commun faciliteraient les choses.

Il savait que la tache serait ardue, riche en risque.
" Comprendront-ils mon message ? ", se demanda-t-il.

Dans l’absence de certitude, il comptait sur le discernement de son fils Agon, habille des mots et connaisseur de l'ancienne symbolique. Son volontariat pour la migration ne fit qu’attiser la détermination de son père pour la réussite de cette entreprise.

ᚲ ᛏ

Dernière modification par Agon (2020-01-03 10:34:19)

Hors ligne

#5 2021-03-23 23:41:41

Agon Vafᚦrúdson
Inscription : 2019-09-22
Messages : 125

Re : [Ordre] Vafᚦrúdnir héritier d'Hàvamàl

Les grands jours ~ Góðr Dagr.

Ont raconte qu'Agon fils de Vafrudnir, se rappelait encore la fumée enivrante émanant de la flamme bleue, le lendemain de l'Eldrblàr au grés des litanies en langue ancienne des Skalds, entrelacées des râles rauques, psalmodiassions gutturales, manifestant l'initiations des nouveaux Jötunnsàls, le tout résonnant en sourdine au cœur du dolmen embrumé, ou l'Yggsàl, l'arbre sacré, présidait.

Test du bbcode FluxBB

C'est en haut de la montagne Est, la ou la forêt en contre bas se donnait à lui, que le Fehuröadt commençât.
Le son puissant des cornes en bronze pour chant d'oiseaux, n'attendait plus que sont echo pour dévêtir la montagne de sa neige.
Sorti de ça rêverie, il se savaient attendu en bas.
Il n'auras suffis que de quelque minutes à l'avalanche pour recouvrir plusieurs arpents de forêt.

Test du bbcode FluxBB

La descente fus prudente, mais l'avancée certaine, ainsi dix millers de VöluspaIen prirent la route loin de leur enclave montagneuse, dont nul carte ne dessine les contours. Bon nombres périrent par le fer.   
Ce faisant, après trois années à pourchasser l'horizon, le Fehuröadt pris fin, ayant ouvert sa route, de la glorieuse Völuspa, jusqu'à Tjǫrnhvítr, province du sud Okordien.

Le temps passant et les âmes changeants, après dix sept années la voila fleurons du Compté de Gamalltré à la lisière des steppes Osterlichoises et pour cause. C'est en ces terres, que les saintes graines du fruit unique de l'Yggsàl furent entreposées.

L'une d'elles une fois semée, germas par la grâce d'Arduinna, dans le village maintenant citée, d'Helga Tré.
Test du bbcode FluxBB

Dix-sept années, sans un jours ou une pierre n'us été posées ou dressées, pour former le dolmen entourant d'un cercle parfait, la souche grandissante d'un Yggsàl nouveau.
C'est aussi tôt, le dernier tronc de la palissade protectrice posée, que déjà, le tout venant Völuspaïen et d'Okordien, mêlés aux respectés Jötunnsàl, plaçait et incrustait dans les imposants megaliths, les divers joyaux appartenant aux braves ayant donné leurs vies, pour l'avènement de ce jours.

Agon Vafᚦrúdson, en virtue de sont titre d'Hàvamàl s'adressât en ces mots aux fidèles.

"Le temps est donc venus pour le réveil de la flamme bleu, que l'Eldrblàr perpétue une tradition oubliée, une parole, une sagesse.

C'est à la rutilance des roches de ce lieux, sous la lueurs chatoyante d'une flamme bleu, qu'Arduinna nous montre le chemin qu'Yggnir emprunta dans un passer lointain. Souvenons nous en, dans nos cœur ardent.  "

Ainsi le temple d'Helga Tré fus édifié.

Dernière modification par Agon (2021-03-24 00:54:38)

Hors ligne

#6 2021-09-15 15:25:22

Agon Vafᚦrúdson
Inscription : 2019-09-22
Messages : 125

Re : [Ordre] Vafᚦrúdnir héritier d'Hàvamàl

La nuit d'après ~ Nóttr síðan.


Bien avisé des enjeux pour ses héritiers,
Agon Vafᚦrúdson sentant sa fin proche se préparais à sa dernière cérémonie d'Elderblàr,
survenant dans plusieurs lunes au temple d'Helga Tré.

Test du bbcode FluxBB

Encore en recueillement au prés des multiples stèles d'Arduinna, entendant l'arrivée t'en attendue de Glidis et Hjörvarr,  ses petits enfants de vingt printemps, il leurs adressât ces mots en langue ancienne, avant de les enlacer une fois prés d'eux.

- " konungr sverð svipting, síðan he rœðar unᚦl dagr.
     Hyrda ᚦe helder hurð wiᚦ wiss sàl, ᚦe roða til heikitré.
     ᚦe svar, mïn hjarta is mïn will.
"

A l'écoute de ces paroles, Glidis sut ce qui ce présageait et la raison de sa venue lui fus révélée.
Elle les traduisit en pensées pour ne jamais les oublier.

"L'épée royal lutte, après converse jusqu'à l'aube.
Garde la porte du feu avec sagesse d'âme,
le chemin de l'arbre sacré. La réponse, mon cœur est ma volonté."

Elle sus alors que le prochain Elderblàr cérémonial, serrât la fin de l'ère d'Hàvamàl et part la, naitras celle des Völvas. Elle finit par se dire que "Cette nouvel ère pour Volüspa seras mienne aussi tôt sa volonté accomplie, seul le temps me le diras."

Hjörvarr, quant à lui, tout caractériel qu'il est, entendis se qu'il voulus entendre, comme attendus par son grand-père, malgré les riches explications de sa sœur.

Test du bbcode FluxBB

Plus tard, assoupis dans ces réflexions pas moins vives suite au diner de réceptions, alors que ses petits enfants prennent possessions de leurs cartiers réservé, Agon savait sa volonté toute trouvée et n'attendais plus que le bon moment pour l'énoncer.
"La fracas du fer" pensait il,
"Quoi de mieux pour questionner les dieux sur le temps qu'il reste aux choses d'ici bas".

Dernière modification par Agon (2021-09-15 15:44:14)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB