Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2021-09-06 11:03:30

Torviens
Inscription : 2020-04-09
Messages : 339

la grande assemblée des chefs de Norbury

Norbury, Assemblée des Chefs.

Torviens entra dans la salle accompagné des derniers arrivants. Les chefs de clans de levèrent et tapèrent du pied pour saluer le guerrier. Les chevaliers, nobles et marchands se levèrent et s’inclinèrent avec respect.

Torviens se dirigea vers le grand siège en bout de la pièce, celui-ci était installé sur une petite estrade.

« Mes amis, il est temps de débuter cette assemblée. Nous allons décider de l’avenir de la Norbury. Pour nos amis Norburiens cela aura l’air parfois étrange. Mais on va dépoussiérer tout ça. »

Des hourras des chefs de clan. Les norburiens applaudir mollement, ils ne savaient pas se qui les attendait.

Torviens repris la parole.

« Tout d’abord une loi de succession clair, seul mon héritier pour monter sur le trône de la Norbury. Un autre chef de clan peut le défier en duel si il le désire, tel est la loi chez les Do'anraviirs. »

Dame Berthe de la Maison Norbury se leva et demanda :

« Nous sommes donc exclus de nos droits légitime ? »

Torviens sourit puis lui répondit.

« Exactement, vos nobles maisons, enfin se qu’il en reste non plus de droit sur le trône. » Il tapota sur sa hache qu’il portait à la ceinture.

Berthe se rassit, déconfite.


Chef des clans des montagnes, les Do'anraviirs. Seigneur de Norbury.

Hors ligne

#2 2021-09-06 11:23:16

Torviens
Inscription : 2020-04-09
Messages : 339

Re : la grande assemblée des chefs de Norbury

Il est fait lecture par un érudit du texte suivant :

***Torviens, illustre chef des Do'anraviirs , voulant, pour l'intérêt de notre peuple et le maintien de la tranquillité publique, reconnaître pour tous les cas qui peuvent se présenter, ce qu'il y a, dans nos constitutions et celles de nos pères, de plus conforme à l'honnêteté, à l'ordre général, à la raison et à la justice, nous avons mûrement réfléchi sur cet objet, en présence de nos anviens convoqués, et nous avons ordonné que le résultat de nos délibérations communes fût rédigé par écrit pour servir de loi à perpétuité. Au nom des dieux, ce recueil de lois, extrait des lois anciennes et nouvelles pour être conservé à perpétuité, a été publié à Norbury.

Par amour de la justice, de cette vertu par laquelle nous apaisons les dieux, et qui est la source de toute puissance sur terre, nous avons d'abord, dans un conseil tenu avec nos anciens et chefs, fait défense aux juges d'accepter aucun présent, ou de céder à aucune séduction qui puisse compromettre leur intégrité et leur équité. Nous ordonnons donc que tous nos juges ou tous ceux qui exercent une branche quelconque de l'administration, dans toutes les contestations qui s'élèveront à compter de ce jour entre les Do'anraviirs et les Norburiens, faisant application des lois qui ont été promulguées par nous de concert avec les principaux chefs, rendent la justice de telle manière, que nul d'entre eux ne se permette, dans les affaires qui sont soumises à son jugement, de recevoir des présents de l'une des parties, même à titre d'indemnité.

En ce qui concerne les Norburiens entre eux, le crime de vénalité étant parmi eux interdit de la même manière que cela a été réglé par nos pères, nous ordonnons qu'ils soient jugés selon les lois Norburiennnes en vigueur. Qu'ils sachent que, pour qu'ils ne puissent s'excuser sur leur ignorance, ils recevront une formule et une rédaction de lois, sur lesquelles ils devront baser leurs jugements.***


Puis sont détaillés certaines disposition :

Si un Do'anraviir vole un Norburien, ce dernier pourra prétendre à 100 okors d’indemnisation.
Si un Norburien vole un  Do'anraviir, ce dernier pourra prétendre à 200 okors  d’indemnisation.
Si un  Do'anraviir tue un Norburien, la famille de se dernier pourra demander un duel judiciaire et inversement.

L’esclavage est maintenu sur les terres de Norbury, en revanche les familles d’esclaves ne pourront plus être séparée. Un marie de sa femme, et leurs enfants ne pourront être vendu avant leur majorité et pas en dehors du fief ou ils sont nés.
Le meurtre d’un esclave est punit de 100 coups de fouet et d’une amende de 250 okors.
Les esclaves doivent obéissances à leurs maîtres, Norburien ou Do'anraviir.
Les maîtres doivent assurer la subsistance digne de leurs esclaves et un habitat décent.

Les chevaliers Norburiens, ainsi que la Maison de Norbury devront se séparer des deux tiers de leurs terres et des paysans, artisans, autres habitants libres et esclaves qui y vivent au profits des clans  Do'anraviirs. Tout refus verra la confiscation de toutes les terres et richesses et la suppression des titres.

La liberté de culte est total, chacun est libre de prier les dieux ou le dieu qu’ils désirent. Les lieux saints sont inviolable. La Maison de la Trimouille qui nomme les grands Bedeaux de la sainte chapelle de Norbury pourront y stationner une garnison pour sa défense.
Les clergés des différents cultes conservent leurs privilèges en terres, et richesse.

Les clans Do'anraviirs ont interdiction de mener des raids sur les terres de Norbury. [99x46] au Nord, [99x51] au Sud, [97x48] à l'Ouest et [102x49] à l'Est.

640px-Germanische-ratsversammlung-1-1250x715.jpg



*** texte issus de la loi gombette, en vigueur dans le royaume Burgondes futur Royaume puis Duché de Bourgogne pour  régir et codifier la vie entre Gallo-Romains et Burgondes.


Chef des clans des montagnes, les Do'anraviirs. Seigneur de Norbury.

Hors ligne

#3 2021-09-11 11:21:25

Torviens
Inscription : 2020-04-09
Messages : 339

Re : la grande assemblée des chefs de Norbury

Berthe de la Maison Norbury semblait déconfite. Plusieurs autres chevaliers également. Mais ils n'avaient pas le choix et acceptèrent de voter pour.

"Bien annonça Torviens, que toutes ces dispositions soient mises en œuvre dès maintenant. Norburiens vous avez fait le bon choix. Nous serons bientôt un seul peuple."


Chef des clans des montagnes, les Do'anraviirs. Seigneur de Norbury.

Hors ligne

#4 2021-09-15 13:46:32

Torviens
Inscription : 2020-04-09
Messages : 339

Re : la grande assemblée des chefs de Norbury

Une poignée de Chevaliers sous la direction de Berthe de Norbury s'étaient soulevé contre Torviens. La bataille eu lieu dans les plaines devant Norbury.

Torviens à la tête de millier de guerrier chevauchait pour encourager ses hommes. En face, sous la bannière de la Maison de Norbury, une centaine d'hommes. Berthe semblait avoir eu du mal à soulever les foules. Les serfs ayant préféré les lois leur garantissant un minimum de sécurité et de propriété à la tyrannie de l'ancienne noblesse.

Le résultat ne se fît pas attendre bien longtemps. En une petite heure, Berthe et ses chevaliers furent écrasé.

Berthe demanda grâce, Torviens la décapita de sa main, sa tête est maintenant plantée sur une pique à l'entré de Norbury. Les chevaliers survivants enfermé dans des cages et suspendu aux remparts de la ville. Les quelques soldats, sacrifiés au dieu Ubium.

Torviens envoyait un message, l'ancien régime était définitivement mort.


Chef des clans des montagnes, les Do'anraviirs. Seigneur de Norbury.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB