Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2019-02-12 17:42:28

Iödeke de L'olonnois

[Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

Esterõrd de l'Est-nord à l'Est-sud le long du canal, voilà l'Est d'Okord partageant une histoire, des traditions, une langue. De nos récents Empereurs à nos 18 Générations de Rois et Reines d'Okord, 35 de Rois Baldir jusqu’aux oubliés Rois Barbares, inscrivant en chaque natif de l'Est un respect indéfectible de la Noblesse.

Rhüum sei Esteñ (gloire aux fiers natifs de l'Est). Notre accent guttural, nos chants, un peuple vivant dont nous ne pouvons oublier la parole, des chevronnés chasseurs qui protègent notre paysannerie prospère, aux habiles marins de nos côtes.

Freheit für Esterõrd (liberté pour Esterord). Des Esteñs faisant fi des régions qui divisent Esterõrd, des schismes religieux opposants ses Seigneurs, insensibles aux mœurs mercantilistes poussant au sacrifice de son peuple pour quelques pièces.

Esterõrd fidèle à Okord, qui maudit l'Österlich du fou Baldir, refusant de tout temps le joug colonial de Troskon et de ses valets Estybriliens .

Ce serment pour qui nous rejoins Rhüum sei Esteñ, Freheit für Esterõrd.

Recrutement ouvert aux natifs bordant l'Est canal (HRP implantation/déplacement de 2/3 fiefs suffisant). 


Landesfürst der Esterõrd ( Seigneur de l' Esterord ).


- Duc Iödeke de L'Olonnois
- Marquis Cochonou
- Vicomte Orynx
- Vicomte Arddan
- Vicomtesse Lorelei

Particularité linguistique. 

La langue Esten provient du patois Osterlichoi local avec de nombreux accents renforçant son caractère guttural. Bien parler Esten demande des milliers de bonbons au miel, autant d'heures de pratique. Depuis l'instauration de son apprentissage obligatoire, c'est la langue majoritaire dans les provinces sous contrôle des Landesfürsts. L'application officielle pour toute démarche administrative interne à ces provinces finissant de parachever l'obligation de la pratique. En faisant officieusement la langue officielle. Les Estens comprennent l'Okordien et l'Osterlichoi, mais ils leur plaisent parfois de faire semblant de ne pas entendre.

Économie.

Peuple du canal la tradition marchande est très forte, les villes portuaires nombreuses et développer en infrastructure sont ouvertes à tous ceux qui ont de l’or à dépenser, des marchandises à vendre à bon prix, les commerçants locaux ne sont pas regardants sur la provenance. La pêche est prolifique, tradition transmise de famille en famille les býtterer årbeiten'* sillonnent le canal de l’Est-Nord à l’Est-Sud depuis des générations innombrables.
En complet contraste avec les villes dans les terres riches de leurs récoltes et bétails, les roten Hälsen* et de leurs minerais les schwařzen riësen*, sont avares en parole et rudes en négociation, il vaut mieux passer par un bon intermédiaire… Un bestechüng* à un Landerfust est tout indiqué.

*býtterer årbeiten – travailleurs de l'amer.
*roten Hälsen – cous rouges.
*schwařzen riësen – gueules noires.
*bestechüng – pot de vin.

La stricte Noblesse.

L'Est terre de Noblesse avec plus de 70 générations de Rois et Reines, certains trouvent les pratiques des Landesfürst désuètes, les justes droits des Nobles demandent avant tout l'application stricte des justes devoirs.

-Le servage droit ultime de la Noblesse oblige chaque Landesfürst à garantir une vie descente à chaque fieffé et à combattre le fléau esclavagiste. Condamnation à mort des esclavagistes.

-Le droit d'imposer prélèvement en ses terres, la politique Okordienne du 0 taxe sur les mercantilistes est largement détourné par l'instauration quasi obligatoire de bestechüng.

-Le droit à la morale spoliée par les fanatiques religieux, oblige à l'organisation Säkularismus* des provinces sous contrôle  . Toute manifestation religieuse en publique est interdite, le prosélytisme hors des lieux saints est interdit. Nous n'oublions pas les massacres commis par les Strolatzs des Baldirs, ni les fanatiques Yggniriens qui se sont rués sur l'Est pour y éradiquer une fois de plus sa population. Nous tenons compte du besoin spirituel de chacun, des lieux de cultes sont à dispositions des pratiquants. Le non respect de la Säkularismûs est puni d'amende ou d'emprisonnement.

*Säkularismûs -- Politique religieuse Landesfürst, traduisant la stricte supériorité de la Noblesse sur la religion.

Dernière modification par Olonais (2020-06-27 15:22:36)

#2 2019-02-12 19:47:54

Carmen

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

Je souhaite longue vie aux seigneurs de l'Esterord !

#3 2019-05-01 10:31:27

Iödeke de L'olonnois

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

Peuple d'Esterõrd effacé des cartes par les historiens d'Okord, divisé par les schismes religieux, morcelé en régions, renié par l’Empereur… Nous t'offrirons 1000 chants, jusqu’à faire éclore 10000 cœurs aimants, suivront des centaines de milliers de lames.

Rhüum sei Esteñ, Freheit für Esterõrd.


INDEM ESTERÕRD ŠINGEN.

Le Noir silencieux mais l' Esterõrd chantant.
Rude accent guttural à l'honneur.
Célèbre cantique en canon connu de chaque Esteñ.
Parole et fierté de ce peuple vivant.

Célébré de taverne en taverne.
Hurlé de bataille en bataille.
Susurré la nuit autour d'un feu .
Essoufflé dans un champ.
Ricoché sur le canal.
Honoré la mort venue.


INDEM ESTERÕRD ŠINGEN.


Zwíschen schreîen und stÿlle.
Verzweiflung, die geẃalt anküñdigt.
Ein lied zum erinnern.
Das wort der verlorenen menschen.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution.

Ich möchte über unsëre gæschíchte sprechen.
Mit blut und groÇem rhüum geschriebeñ.
Um das sågen zu können, eine handvoll Esten.
Wird immer frei und aufrecht leben.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution.

Verloren durch' Österlich-fãnatiker.
Erholen  bei den gierígen Okordiãnern.
Falscher kaiser der pŕacht von Abrãsil.
Trauriger markt ohne rücksprache mit uns.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution.

Für unser gemeînsames Land.
HinterlåÇen von unseren vorfahren.
Ẃas wir geteÿlt haben.
Und heute aufgegeben.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution.

Höre dieses lied'.
für unseren nëùesten Esteñ. 
Ihrem groÇvater íhr Blut.
Ñur für sie singen wir.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution.

Höre dieseš  lied'.
für unseren neuesten Esteñ. 
ihrem groÇvater íhr blut.
Ñur für sie singen wir.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution.

Indem Esterõrd šingen.
Wir werden revõlution...

Dernière modification par Olonais (2019-06-07 11:25:49)

#4 2019-06-07 11:26:18

Iödeke de L'olonnois

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

TRADUCTION


EN CHANTANT L'ESTERORD

Entre cris et silences.
Désespoir annonciateur de violence.
Un chant pour se rappeler.
La parole des peules reniés.

En chantant L'Esterord.
Nous ferons la révolution.

Je veux parler de notre histoire.
Écrite avec sang et grande gloire.
Pour pouvoir dire qu'une poignée d'Esten.
Vivaient libre et debout.

En chantant L'Esterord.
Nous ferons la révolution.

Ravagé par les fanatiques Osterlichois.
Pillé par les cupides Okordiens.
Aux faux empereurs du faste Abrasiliens.
Triste et faux marché sans nous consulter.

En chantant L'Esterord.
Nous ferons la révolution.

Pour notre terre commune.
Légué par nos ancêtres.
Que nous avons partagé.
Et aujourd'hui abandonné.

En chantant L'Esterord.
Nous ferons la révolution.

Écoute cette chanson.
Pour nos derniers Estens
Leurs aïeux, leur sang.
C'est pour eux seuls que nous chantons.

En chantant L'Esterord.
Nous ferons la révolution.

Écoute cette chanson.
Pour nos derniers Estens.
Leurs aïeux, leur sang.
C'est pour eux seuls que nous chantons.

En chantant L'Esterord.
Nous ferons la révolution.

En chantant L'esterord.
Nous ferons la révolution...

Dernière modification par Olonais (2019-07-17 23:38:31)

#5 2019-08-09 12:12:35

Iödeke de L'olonnois

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

SÎE SÎND – CE SONT EUX !!!!!


Esterord le soleil t’éveille le premier.
Le canal, ton histoire, rythme ta destinée. 
Frère, les méandres de ta main pour espérer.
Peuples de l’Est, résistance et poing serré.

Plantant le grain, Inspirant à un avenir sain. 
Sur l’eau, maître de son dessein.
De l’Ouest ils arrivent, comme une main. 
Emportant notre volonté, loin du canal.

CE SONT EUX !!!!!

Infâmes mercantilistes vendus au plus offrant.
Cumulard de titre et simple courtisant.
Sans respect pour leur Noblesse, les bottes fumantes.
Sur une marche ils viendront les décrotantes.

Ce sont eux reniant les peuples qui nous composent.   
Le long du canal assassinant nos Nobles.
Colonisateur à l’Est sans respect pour notre peuple.
Pervers, détraqués, n’épargnant pas nos chèvres.

CE SONT EUX !!!!!

Massacrant jusqu’aux gueux.
Leur haine devient génocide.
Fini de chanter l’honneur, ta liberté.
Les outils et le grain tu vas jeter.
Mourir Esten ou vivre enchaîné.

Fini de chanter l’honneur, ta liberté.
Mourir Esten ou vivre enchaîné.

Inspiré du chant Corse So elli, version Esterord Traduction Esten à venir.

Dernière modification par Olonais (2019-08-15 16:55:11)

#6 2019-12-07 11:56:26

Iödeke de L'olonnois

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

PROVINCES LANDESFÜRST.


Est-Heržt* [198x108] – [216x126].

Sa forme de cœur doit son nom à cette province, comme la saison des pluies. Le canal débordant, le lac Hagûert gonfle jusque sur la province voisine Hùndert Millên Kirsche*, les fiefs Landesfürst bâtis sur des collines artificielles paraissent tels des ports flottants. Durant 2 mois, on surnomme cette région Festùngssëe*, les navires mercantilistes peuvent s'y regorger d'abondantes marchandises produites localement.
Refluant le canal dépose son riche limon sur ce qu'on appelle le reste de l'année dâchboden*, la connaissance hydraulique pour le piéger servant a l'irrigation et la culture des Tränen aus Mïtall*. Le cycle se perpétuant, pompant le fluide, irriguant le canal de ses richesses, comme un cœur le doit.

Est-Heržt* – Coeur de l'Est.
Hùndert Millên Kirsche* -- 100 000 cerisiers (Province 216x108 à 233x125).
Festùngssëe* -- Lac des forteresses.
Dâchboden* -- Le grenier.
Tränen aus Mïtall * – Larmes de métal , perle de culture couleur cuivre, argent, or ou noire.

Suite au Gweddnidrup et une intensification des pluies, un projet de digue achevé le 1re-V-18  limite la montée des eaux. Complété du canal Hohlveñe*, pour exsanguer le lac Haguert si urgence et développer une route commerciale plus direct vers le Sud. Afin de prendre le contrôle de son cœur, le Seigneur Olonnois décida d'ériger un barrage, Aorthå *, encore 8 ans de construction, régler le débit et l'écoulement du fluide, contrôler le moindre battement.

Gweddnidrup – Encyclopedie Okordienne dans Contes et Légendes.
Hohlveñe* -- Veine cave, canal artificiel de EstAufgang [213x117]  à Cœur de l'Est [215x125].
Aorthå * -- Aorte, barrage en [213x109].



Hùndert Millên Kirsche [216x108] – [234x126].

Connue pour sa blaues gras* aux effets relaxants, son superbe paysage de cerisier en floraison dite Regen von Blütenblättern *. La cerise de Kirschblüte est amère une petite partie de la récolte servant de laxatif, le reste est réparti sur le sol alors l'herbe pousse bleue. Une légende entoure cette province, une nuit où du sang d'or fut ajouté aux cerises, poussa plus haute que des hommes la rotes gras*, rendant fou de bien des façons.

Regen von blütenblättern * -- Pluie de pétales.
Blaues gras* – Herbe bleu.
Rotes gras* -- Herbe rouge.



Vôrspøten* [126x126] - [ 144x144 ].

Vertigineux escalier de géant, tout en terrasse de pierre. Les gigantesques montagnes remplies de Brótfrùcht*et d'o Bäume*, se déclinent en collines viticoles, aboutissant en une gigantesque vallée la plus grande et fertile d'Okord. Au plus profond, la Weber gýld* et la Winzer gýld* bouillonnent d'activité, phare dans ce gouffre à toute heure tous s'y précipitent.
Première colonie Eterordienne en Okord, 95% de la population y parle Esteñ. Les Landesfürst y ont fait démonstration en 15 années de leur ingéniosité agricole et hydraulique exploitant les reliefs et différents microclimats, les montagnes aux hivers rudes, les collines aux étés secs, cette plaine fertile ou se rencontre chaleur du Suroît  et humidité d'Esterõrd.

Vôrspøten* -- Avant-poste.
Brótfrùcht* – Arbre à pain – Châtaigner.
d'o Bäume* – Arbre d'or – Mûrier pour le vers à soie.
Weber gýld * – Guilde des tisserands.
Winzer gýld * –  Guilde des vignerons.

Dernière modification par Olonais (2020-01-05 16:35:57)

#7 2020-04-08 21:52:27

Hermýne vön Ølonoìs

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

Une Noble Esten apprend la chasse et cette flèche enflammée elle l'a tiré comme la dernière, sans même attendre que la cible soit touchée elle faisait demi-tour torpedo (variété de cigares) en bouche. S'asseyant au centre des Nobles venus pour le dernier salut à celui qui avait réinstauré l'Esterõrd . Du Noir pour l'Est, de la seule province de feu son père EstHerž  elle en comptait 5 dorénavant reprises par les Esten. 

La flèche s'abattait sur l'embarcation le feu commençant à la dévorer, les centaines de milliers de gueux sur les rives entamaient les chants et entre scandaient « Rhüum sei Iödeke, Freheit für Esterõrd ». Le bleu de ses yeux impassibles contemplaient le spectacle dans son armure noire faite du meilleur acier Valesyan, finement gravé de nuées d'oies sauvages, le faucon qui avait suivi son père jusqu'à la dernière seconde venait prendre place sur son épaule. 

Le soir venu l'alcool abreuvait les chants, tous ce forçant à fumer le cigare pour faire honneur à la Dame de l'Esterõrd, lui offrant des présents, d'un regard froid elle acceptait sans mots ni signes. La venue lointaine de l'exotique Ernesto Joilbardia et de ses 5000 cigares en présent lui firent esquisser un sourire, une grande réserve à son nom, à la cape noire, huileuse, laissant présager une excellente dégustation.  

Au petit matin elle prendrait la route pour la Commanderie du Berry.

#8 2021-07-16 18:03:24

Iôœlrik vön Kanâl
Inscription : 2020-11-06
Messages : 7

Re : [Chaîne Vassalique] Landesfürst der Esterõrd

Grande salle de Hákën der Gergóròrd, capitale des vön Kanâl.

Il se retrouvait en compagnie des derniers fidèles des Ølonoìs, tous lui exprimaient un certain mépris, le considérant tel un vön Kanâl, un plàymobîl ou bâtard en Okordien. Tous se demandaient pourquoi Hermýne l'avait choisi ? Lui un être à la peau lisse tel un platane avec sa ridicule coupe symétrique, ses petits yeux immobiles, son sourire narquois. On le disait asexué, incapable de se reproduire, inutile pour la Noblesse de l'Esterõrd . Mais en ce jour sa vie allait changer, un colis de sa mère venait d'arriver. Un alcool empoisonné ? Des queues de castors fumées à la myrtille, rance à se vider par tous les orifices? Des cigares à la ciguë ? Assis face au vide de son existence, il avalait ce qui pouvait être sa dernière gorgée de salive. Deux lettres y étaient jointes, une pour le public et une pour lui seul à lire à l’abri des regards. Il lisait la première lettre à voix haute.


Vicomte Iôœlrik vön Kanâl.

Notre secret comme des oiseaux déguisés, aux plumes embellissant des ailes brisées. Les couleurs sombres de ton plumage, et alors ? La boue qui les recouvre provient des plus beaux rivages.

Mon petit plàymobîl, en ce jour je te reconnais en vön Ølonoìs, un strict Noble de l'Esterõrd en Okord, soit en digne et bats-toi pour notre peuple chancelant. Entre chien et loup, n'oublie jamais qui tu es.

Bien à toi.


Il déballait le colis, en sortie assaillie par les regards médusés de l'assemblée l’épée de son grand-père Iödeke vön Ølonoìs. Dans un silence sourd, il contemplait la lame, une nuée d'oies sauvages gravées sur toute la longueur d'un côté, de l'autre la devise familiale " Rhüum Sei Esteñ, Freheit für Esterõrd. ". Certaines armes ont un nom, une Âme, Oriohine libératrice de l'Esterõrd ! Une larme coulée de son œil, lui qui n'avait jamais pleuré. Un frisson parcourait son corps, il le ressentait pour la première fois. Il écrasait de son pouce la larme sur sa joue, rugueux ! Il avait changé, était devenu un strict Noble.

À la simple vue de cette lame, les derniers Esteñ en sa présence ployaient un genou.

Il s'écria : "RHÜUM SEI ESTEÑ."
Tous reprirent : "RHÜÜÜUUUMMMMMMM."
Il hurla : "FREHEIT FÜR ESTERÕRD."
Tous se relevèrent :" FREHEIT, FREHEIT, FREHEIT "

Entre chien et loup, entre cochon et lapin, entre traître et colonialiste ?


Rhüum Sei Esteñ, Freheit für Esterõrd, wo Esteñ Blút geflõssên ist, geht die sønne nie untër, UNTËR !!

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB