Vous n'êtes pas identifié(e).

#76 2021-02-16 19:54:16

Mélissandre
Inscription : 2020-04-09
Messages : 161

Re : Un nouveau Roi, un nouvel espoir ?

*La Dame de Norbury se leva.*

"J'approuve Baron Raoul, je participerais au tournois et propose également de participer à la récompense du vainqueur."


Gardien de la Sainte Chapelle de Norbury, Seigneur de Norbury.

Hors ligne

#77 2021-02-16 22:49:19

Mordread
Inscription : 2020-05-14
Messages : 15

Re : Un nouveau Roi, un nouvel espoir ?

Mordread avait eu vent de l'initiative du Baron Raoul et envoya un pigeon (car il était toujours occupé au conseil Royal attendant un retour concernant la réforme du Royaume."

" Noble assemblée, je tenais tout d'abord à vous prévenir que le Roy m'a apporté une réponse :  Il est fort occupé à défendre ses terre, mais compte bien clore cette réforme d'ici cette semaine.
Nous serons donc fixé bientôt.

Quand au tournois du Baron Raoul, je ne peux qu'approuver. Cela permettra de montrer aux "grands" que nous existons et cela nous permettra de nous perfectionner aux techniques militaires.

Je compte bien y participer également.

Cordialement Mordread".


Si on peut tuer par amour, alors on peut sauver une vie par haine.

Hors ligne

#78 2021-02-22 10:20:51

Raoul l'Ermite
Inscription : 2020-11-29
Messages : 85

Re : Un nouveau Roi, un nouvel espoir ?

Seigneurs, voici pour mémoire les propositions que nous avions formulées:

1 - le gouverneur d'un secteur ne doit pas être nécessairement à la tête d'une chaine vassaliques ; les candidats sont désignés par chacune des chaines présentes.
2 - considérant que seuls les détenteurs de forteresses disposent du droit de vote, chaque secteur doit avoir au moins 2 de ses provinces possédées par un Baron. Il revient au gouverneur de faire respecter cette règle. Dans le cas contraire, le gouverneur perd ses prérogatives et le secteur passe sous contrôle royal direct.
3 - la carte du découpage sectoriel doit être revue pour respecter l'histoire et la géographie d'Okord.
4 - les modalités de l'élection devraient à mon avis être précisées : chaque secteur serait doté d'une assemblée dans laquelle siégeront les détenteurs de province et au sein de laquelle se tiendra l'élection du gouverneur.

La disposition qui stipulait que le gouverneur devait être à la tête d'une chaîne vassalique a bien été abrogée ; néanmoins l'article 2 précise que
"La coutume de chaque région établit les modalités de désignation de son gouverneur." Aussi, rien ne garantit que cette règle ne soit pas réintroduite via les modalités régionales.

Notre 2e proposition n'a purement et simplement pas été retenue, ce que nous ne pouvons que regretter. Une telle disposition aurait été de nature à montrer la considération accordée par le pouvoir royal à la Petite Noblesse.

La carte du découpage sectoriel ne nous ayant pas été transmise, nous ne sommes pas en mesure de nous prononcer sur le 3e point.

Enfin, nous avions relevé l'importance de préciser les modalités électives du gouverneur, modalités qui faisaient défaut au précédent projet, faisant une proposition de traitement à ce sujet. Force est de constater que ce point n'a toujours pas été traité, puisque la réforme renvoie, par son article 2, à des modalités régionales qui ne sont pas exposées.

Ainsi, nos propositions semblent ne pas avoir été entendues et la réforme semble encore particulièrement floue, en l'absence de cadre précis de désignation des gouverneurs.

Hors ligne

#79 2021-02-22 15:08:11

Alfred l'Ancien
Inscription : 2020-04-09
Messages : 161

Re : Un nouveau Roi, un nouvel espoir ?

Dame Mélissandre avait prit soin de lire la proposition du Roi. Puis avait écouté attentivement le Baron Raoul. Elle se leva et prit la parole.

"Dames, et Seigneurs de la petite noblesse d'Okord. Je parle ici en tant que représentante de la Norbury. Nous rejoignons les conclusions tirées par Sire Raoul. Nous n'avons, et n'ayons pas peur de le dire, pas été entendu !" Sur ces dernier mot elle abattit sa main sur la table devant elle, la force et conjuguée au métal de sa cote de maille résonna dans la salle.

"La haute noblesse, le Roi, semble nous avoir tout simplement snobé. Ils ont sans aucun doute pensé que reconnaître notre assemblée et accepter l'un des nôtres au sein du conseil suffirait à nous calmer. Nous sommes vulgairement traité comme des "camps hostiles". Ces derniers ont bien fait de quitter l'assemblée, ils avaient vu dès le début la fourberie de la haute noblesse. Sire Alfred, Seigneur de Norbury étant plus mesuré que moi a souhaité vous faire transmettre le message suivant."

Mélissandre déplia la lettre :

"Dames, Chevaliers, Barons, Vicomtes, Comtes d'Okord,

Le Roi, et les grandes Maisons dans leur ensemble ont clairement ignoré la grogne des petits seigneurs. La Norbury rejette donc la dites réforme. J'appel mes pairs à en faire de même. Ainsi l'assemblée de la petite noblesse pourra répondre d'une voix et dire non !

Mes respects,

Baron Alfred dit l'Ancien, Seigneur de Norbury."


Gardien de la Sainte Chapelle de Norbury, Seigneur de Norbury.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB