Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2020-06-26 23:41:47

bosco
Lieu : Angers
Inscription : 2020-04-09
Messages : 69

bataille des chevaliers errants

combat-des-trente_1.jpg

La bataille des chevaliers errants s'est déroulé le Mardor, 23e phase de l'automne de l'an VI de l'ère 20. Il était midi, le Baron Clodomir, Seigneur de Norbury, Gouverneur de Goëtihall, avait amené son armée dans la plaine prêt des ruines d’un fief de feu le Baron Alester, disparue depuis peu.

La maison de Sire Alester s’était effondrée, pour une raison qui demeure, à ce jour, obscure. Le chaos s’en suivit, pillages, viols, meurtres. La Province de Goëtihall ne fut pas épargnée. Sire Alester y possédant des terres. Une dizaine de chevaliers ayant servi la maison Alester avait monté une compagnie regroupant, une partie des troupes du Baron Alester, mais aussi des mercenaires, voleurs, serfs sans ressources. Deux bons milliers d’hommes qui écumaient la région.

Clodomir avait levé son ban, ses chevaliers avaient répondu, les gouverneurs de ses fiefs envoyés des hommes de leurs garnisons. Les serfs de ses domaines avaient été armés de pique pour renforcer l’armée du Baron. Quatre milliers d’hommes, mais seulement un millier entraîné aux arts de la guerre faisaient face à l’armée des chevaliers errants.

Il était midi, Clodomir et son armée avait le soleil de face. Les écuyers des chevaliers hissèrent les bannières, des dizaines aux côtés de celle du Baron. Clodomir galopa le long de son armée largement composée de piquiers et les harangua.

- « Ne combattez pas pour moi, battez vous pour votre famille, vos maisons ! »

Clameur dans l’armée du Gouverneur de Goëtihall. Clodomir brandit son épée et lança la charge. Les milliers de piquiers avancèrent en ligne serré. Les chevaliers avaient mis pied à terre et faisaient de même suivis de prêt par leurs écuyers. Épée au clair, bouclier au côté. Comme une immense phalange la troupe se dirigea vers l’ennemie. Le Baron marchait dans la ligne de tête au milieu des chevaliers et hommes d’armes des fiefs. Ensuite venait ses hommes d’armes, et les milliers de piquiers levé dans la populace des villes et les serfs.

L’armée des chevaliers errants choisit elle aussi de combattre à pied. Ils serrèrent les rangs également et marchèrent. Leur bannière rouge couleur sang, représentant un bouclier brisé était fièrement brandi.

broken-shield.png

Le choc fut brutal, violent, la terre labourée par les milliers de pieds. Le vacarme des armes, les hurlements de fureur, les râles des blessés et des mourants montant dans la plaine. Une heure passa, Clodomir avait défait les chevaliers errants. Le prix fut néanmoins élevé, sur quatre milliers d’hommes à ses côtés un millier seulement avait survécu. Plusieurs chevaliers étaient tombés. Ils reçurent les honneurs.

Les chevaliers errants furent tous décapités mort ou vif. Aucun prisonnier ne fut fait. Clodomir envoyait un message aux bandits, et bandes armées. En Goëtihall, la loi régnait, la rapine et le pillage n’y avait pas sa place.

Dernière modification par bosco (2020-06-26 23:42:17)


Gardien de la Sainte Chapelle de Norbury. Sultan des terres de Norbury. Membre de la Nouvelle Arald.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB